• 1 commentaire
  •  

    ICI


    votre commentaire
  •  

    LA SAINTE FESSÉE

    SAINTE FESSÉE

     


    1 commentaire
  • Sur l'image

     


    votre commentaire
  •                                                   Signer cette pétition

    Pas d'extradition en Espagne des prisonniers politiques basques

    MikalAlbisu et Maixol Iparragire, militants d'ETA, ont été arrêtés en France en 2004. Ils avaient, et ont toujours, un enfant, né en France. A Toulouse. Depuis 2012, Mikal et Maixol sont emprisonnés dans le même centre pénitentiaire, à Réau à 40 kilomètre de Paris. Ils peuvent donc, ensemble, , se voir ensemble, avec leur fils, dans le cadre de parloirs communs et, le temps d'un week end, dans le cadre d'une Unité de Vie Familiale. Un appartement, à l'intérieur de la prison, permettant aux familles de se reconstruire.

    En septembre 2014 leur fils a choisi de faire des études universitaires ( philisophie) à la Sorbonne. Pour pouvoir être au plus près de ses parents, 40 kilomètres.

    Une directive europèénne de 2008, entérinée par la France et validée recemment par l'Espagne, stipule que les prisonniers originaires de l'Union européènne doivent accomplir leur peine dans leur pays d'origine.

    Cette directive européènne, si elle est appliquée à la lettre ( la presse espagnole  l'affirme), va se traduire par l'extradition, en Espagne, de Mikel et Maixol. Le tarif habituel est " Séville" ( jute à côté du Pays basque). Leur fils sera alors à 2000 kilomètres de ses parents. Et si d'aventure il résolvait le problème du coùt d'un tel transport, il ne pourrait les voir que lors de parloirs d'une demi- heure ( deux par semaine). C'est ainsi, en Espagne, où les Unités de Vie Familiale n'existe pas.

    Un regroupement familial existant aujourd'hui, de fait, serait sans doute détruit à jamais.

    Aussi, nous vous demandons de ne pas transférer Mikel et Maixol en Espagne, ou, du moins, de ne pas cautionner celà.

    Nous vous demandons, bien évidemment, de faire de même pour tous les prisonniers politiques, basques ou non, qui seraient dans le même cas de figure que Mikel et Maixol.

    Madame Taubira, vous qui avez victime d'injures raciales ignobles, vous avez eu le courage de cette loi sur la mariage pour tous, vous vous êtes insurgée contre le meurtre d'un enfant noir aux USA...nous n'osons pas croire que, informée ' et vous l'êtes par la présente) vous puissiez détruire une famille.

    Pétition à envoyer à

    Madame Christine Taubira

    Ministère de la justice

    75 place Vendôme

    75 042 Paris cedex 01

     

    Merci d'envoyer un double à: Editions Libertaires

    15 allée de l'angle

    Chaucre

    17190  St Georges d'Oléron

    Tel: 05 46 76 73 10

     

     


    votre commentaire