•  CE BILLET POUR EXPRIMER L'INDIGNATION  SUR LE COMPORTEMENT SEXISTE, (IL S'AGIT D'UN VIOL), D'UN SOI DISANT ANARCHISTE, SUR UNE FEMME,  ELLE AUSSI ANARCHISTE. INTOLÉRABLE, IL VA DE SOI ! ET PLUS QUE ÇA...

    SE POSENT DEUX QUESTIONS :

    -QUELLES SONT NOS CAPACITÉS, NOS COMPÉTENCES, NOTRE HUMANITÉ, POUR UN SOUTIEN ACTIF À CETTE FEMME ?

    -QUELLES SONT NOS RÉACTIONS LIBERTAIRES  À CE CAS ? 

    ICI pour vos commentaires

      pour des pistes de réflexion,

     pour lire un témoignage.


    2 commentaires
  • 20 avril 1915, 20 avril 2015 : Centenaire de l’exécution de Félix BAUDY

     

     

    La fédération de la Creuse de la Libre Pensée, la municipalité de Royère de Vassivière, les unions départementales des syndicats CGT et CGT-FO de la creuse, le syndicat CGT du bâtiment du Limousin, le Comité Laïque des Amis du Monument aux Morts de Gentioux, le mouvement de la Paix et la Ligue des droits de l’homme invitent tous ceux qui le souhaitent à participer à l’hommage qui sera rendu lundi 20 avril à 18 heures au cimetière de Royère de Vassivière à Félix BAUDY maçon creusois, syndicaliste, « fusillé pour l’exemple » à Flirey (Meurthe et Moselle), le 20 avril 1915 avec trois autre de ses camarades du 63ième RI pour avoir refusé collectivement d’exécuter un ordre qui leur paraissait injuste.

     

    Rassemblement sur place.

     

     

    Pour les organisateurs de cet hommage,

     

    Régis PARAYRE

     

    Président de la fédération de la Creuse de la Libre Pensée


    votre commentaire
  • SAINT RACKET

     

    LA SUITE


    votre commentaire
  •  

    "Les anarchistes ont la conviction qu’une société basée sur les relations non médiatisées entre individus libres, sur l’absence de forces sociales coercitives et aliénantes et sur le droit universel et inaliénable de l’individu à sa propre autodétermination. Ces convictions mènent à différentes visions du monde, comme la fédération des communes libres et autogérées des anarchocommunistes et l’association limitée, informelle, ouverte et temporaire des anarchistes individualistes (qui vous l’aurez deviné a gagné ma préférence). Mais ce qui est certain, c’est que les principes chers aux anars ne pourront jamais s’incarner dans une démocratie. Même la démocratie directe à la sauce athénienne exige un abandon des volontés individuelles qui produit et assure la pérennité de la domination hiérarchique d’un groupe sur les individus, les séparant ainsi de leurs désirs et séparant leurs désirs de leur réalisation par l’action directe.

    La démocratie directe reste un mode de gestion politique de l’État. En cela, elle restera toujours l’ennemie de la liberté individuelle."

    LIRE L'ARTICLE


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires